Appel gratuit
Manon Minuit

Manon Minuit

Une héroïne de Michel Arlhac

Lorsque Manon a célébré, à la fois, son vingt deuxième anniversaire et l’achèvement de ses études de Droit, son père, Adrien Minuit lui a confié la direction de l’agence Decrypt, enquêtes et filatures en tout genre, qu’il avait créée quelques années plus tôt. Il rêvait depuis longtemps de se retirer dans sa villa de Golfe-Juan, de cultiver son jardin, et de naviguer sur son petit voilier entre les îles de Lérins.

C’est une très jolie fille, plutôt grande, de longs cheveux bruns, des yeux d’un bleu gris. Ses traits sont charmants, sa bouche un peu grande, ses lèvres bien pleines, son sourire éclatant.

Certains trouvent parfois qu’elle ressemble un peu à des actrices célèbres du passé, comme Monica Vitti, ou d’aujourd’hui comme Julia Roberts, même si la couleur des yeux n’est pas la même.

Manon n’attache pas une importance excessive à sa toilette. Elle aime bien les jupes un peu trop courtes, les jeans taille basse, les corsages que l’on peut laisser à demi boutonné. Elle semble avoir à peu près renoncé à l’usage du soutien-gorge, mais a réuni dans son armoire, une belle collection de strings de dentelle blanche, aussi réduits que possible.

Sa voix est grave, un peu rauque. Certains la jugent particulièrement sensuelle.

C’est une sportive. Elle a atteint un excellent niveau en aïkido et karaté. Elle skie et a longtemps pratiqué la pêche sous-marine. Elle hésite maintenant à exécuter des poulpes innocents ou des mérous débonnaires, et se contente de les photographier.

Pourtant la raison, chez elle, est plus forte que les sentiments.  Après un drame familial, la disparition mystérieuse de sa sœur jumelle, au lendemain de leurs dix-huit ans, elle a décidé de rejeter toutes les contraintes d’une morale rigide. Elle considère comme des préjugés ridicules toutes les normes que certains essaient d’imposer à nos comportements amoureux. Elle accepte d’être attirée aussi bien par une fille que par un garçon. Elle a conscience de son pouvoir de séduction et n’hésite pas à en tirer parti s’il peut favoriser la poursuite de ses enquêtes.

Elle ne fume pas, mais partage parfois un joint, avant ou après.

C’est une fille charmante, que vous aimeriez rencontrer

Restez informé sur nos nouvelles parutions